Fonction publique : FO dit non à l’austérité salariale comme seule perspective

08 octobre 2021

Il n’y a pas de discussion prévue sur le point d’indice, ni sur la grille indiciaire, il n’y a rien dans le projet de loi de finances pour 2022... Cela donne l’impression que le gouvernement cherche surtout l’assentiment des organisations syndicales, qu’elles l’accompagnent dans un projet de politique salariale post-électorale et de nouvelle architecture salariale dans la fonction publique ! Pour FO-Fonction publique, il n’en est pas question, martèle son secrétaire général Christian Grolier.

La Conférence sur les perspectives salariales n’affiche pour l’instant de perspectives que dans son intitulé, alors qu’une nouvelle réunion aura lieu le 22 octobre.

L’inquiétante codification...

Sans augmentation salariale, c’est la politique d’austérité, réagit l’interfédérale FO.  Pour le gouvernement, hormis les agents situés au bas de la grille, au premier grade de la catégorie C, les autres n’ont pas besoin d’une revalorisation au regard de l’inflation !, s’insurge Christian Grolier. Et de fustiger aussi le projet en cours d’un code général de la fonction publique (prévu par la loi de transformation), portant des dispositions en matière de droits et obligations des agents. Autrement dit, c’est une casse bien organisée du statut, la volonté de le remplacer par une codification.

8 octobre 2021
Valérie Forgeront
pour l'InFO militante