Fraude au chèque : de quoi s'agit-il ?

Rédigé le 12/02/2021

Emission télévisée de l'Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l'AFOC.

Retrouvez CONSOMAG :

  • https ://www.facebook.com/consomag.TV/

  • https ://twitter.com/consomag_tv​

  • https ://www.instagram.com/consomag_tv/

Consomag vous met en garde contre un nouveau type d'escroquerie utilisant le chèque comme support.

On connaissait le vol, le détournement de ce moyen de paiement qui est toujours apprécié d'un grand nombre de consommateurs. Mais depuis quelques années maintenant s'est développé un nouveau type d'arnaque ou le consommateur est le bénéficiaire du chèque.

Différentes arnaques ont cours : par exemple, suite à une annonce que vous avez passée, une personne résidant généralement à l'étranger, vous demande d'encaisser un chèque dont la somme est supérieure à celle convenue pour le bien vendu. Cette différence étant justifiée par cette personne pour couvrir les frais d'expédition …elle vous demande ensuite de lui restituer les fonds.

Point commun à toutes ces arnaques, le dépôt à votre banque d'un chèque dont la somme sera créditée sur votre compte. Rassuré, il vous reste encore à renvoyer l'excédent à l'acheteur, qui vous a expressément demandé de le faire soit par virement sur un compte de tiers, soit le plus souvent par transfert d'espèces à un tiers. Quelques jours plus tard, votre banque vous informe que le chèque est un faux. L'argent que vous avez envoyé a donc été débité de votre compte et définitivement perdu.

Vous l'aurez compris, n'encaissez jamais un chèque pour rendre service à un tiers contre du liquide L'objectif des fraudeurs étant de vous faire encaisser un chèque volé/frauduleux et se faire ensuite payer en liquide. Attention, un chèque de banque peut aussi être falsifié. Si vous acceptez le règlement par chèque et qu'il est d'un montant supérieur à la vente, ne l'encaissez pas et signalez les faits à la gendarmerie ou commissariat de votre lieu de domicile. Il est indispensable de conserver tous les documents en votre possession (mails échangés avec l'escroc, chèque etc..) afin de faciliter les investigations.

12 février 2021
AFOC