Pauvreté : le CNFPT aux côtés des départements

22 octobre 2021

Le CNFPT répond à la demande de formation des départements en matière de prévention et lutte contre la pauvreté.

Engagé depuis octobre 2020 aux côtés de l’Etat et des départements dans le déploiement de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté à travers sa participation à la mise en œuvre du plan de formation des travailleurs sociaux, le CNFPT propose une offre de formation harmonisée autour des 6 axes de formations prioritaires de la stratégie

Au-delà de l’offre que propose le CNFPT sur ce sujet, les conseils départementaux se tournent aujourd’hui massivement vers les délégations régionales de l’établissement pour mettre en œuvre des formations sur mesure ou bénéficier de leur accompagnement sur des projets complexes, à composante inter-institutionnelle notamment.

Cette très forte demande de formation ne peut être absorbée par le seul financement sur la cotisation de l’établissement. Ce mécanisme de formation se révèle également inadapté dans le cas de formations regroupant des agents territoriaux et non territoriaux (notamment des travailleurs sociaux relevant des associations).

Pour répondre à la demande des départements, le conseil d’administration du CNFPT a acté le 13 octobre 2021 un cadre partenarial pour les trois prochaines années : 

  • Financement par la cotisation de toutes les demandes de formation inter et intras. Ces dernières doivent s’adresser uniquement aux agents territoriaux et relever des mêmes référentiels que ceux de l’offre proposée en inter.
  • Instauration d’un cadre partenarial entre les départements et les délégations régionales de l’établissement pour les formations sur mesure regroupant des agents territoriaux et non territoriaux, ainsi que pour les formations intras qui nécessitent l’élaboration d’une ingénierie spécifique ou qui relèvent, par exemple, de la formation action.

Retrouvez en ligne le recueil de formations thématiques dédiées à la prévention et à la lutte contre la pauvreté et l’accord-cadre signé entre l’Etat et le CNFPT.