Grand âge et handicap - Loi autonomie : Il y a urgence à ce que le gouvernement passe des paroles aux actes et engage de vrais moyens...

Rédigé le 03/02/2021

Loi "autonomie" : Et si c'était enfin pour cette année ? comme le titre l'article de La Gazette du 11 janvier dernier :

Annoncé y compris dans ces pages, pour 2019 puis 2020, le projet de loi "grand âge et autonomie" est désormais prévu pour le 1er trimestre 2021.

Enfin, peut-être...

Alors que les rapports sur l'autonomie, comme les feuilles mortes, se ramassent à la pelle depuis 2018, le "Laroque de l'autonomie", ultime étape dans la préparation du projet de loi, avait promis la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, ne s'est pas tenu à l'automne.

Comment le gouvernement justifierait-il son esprit de concertation s'il présentait un texte sans cette étape en janvier ? Seule avancée de la fin de l'année : le gouvernement a confié à Luc Broussy  - auteur d'un rapport en 2013 préfigurant la "loi d'adaptation de la société au vieillissement" -  une mission flash sur l'adaptation des logements, de l'urbanisme et des transports, au vieillissement de la population.

LE DOMICILE À L'AGONIE

Non pas que les acteurs du secteur réclament de nouvelles réunions. Bien au contraire, tous n'en peuvent plus d'attendre.

D'autant que la pandémie a mis en exergue les difficultés, aussi bien en établissement que dans le secteur de l'aide à domicile. Ce dernier est même, aujourd'hui, à l'agonie. Alors que le manque de personnel est criant, les augmentations de salaire en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ont eu comme effet de voir certains salariés quitter l'aide à domicile, pour aller travailler dans les Ehpad.

Isabelle Raynaud
pour La Gazette