Un Beauvau de la sécurité en janvier

Rédigé le 21/01/2021

En pleine polémique sur les "violences policières", Emmanuel Macron a décidé la tenue, à partir de janvier, d'un "Beauvau de la sécurité" (du nom de la place où est situé le ministère de l'Intérieur) sur une réforme de la police, afin "d'améliore les conditions d'exercice" des forces de l'ordre et "consolider" les liens avec les français.

Ce "Beauvau" réunira des représentants des forces de l'ordre, des élus et des citoyens.

"J'y interviendrai personnellement" a indiqué le président de la République, le 7 décembre. Le rendez-vous devra s'appuyer sur les 7 chantiers de réforme présentés par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, fin novembre, dans le cadre du livre blanc sur la sécurité, poursuit le chef de l'Etat : formation, encadrement, moyens, capatation vidéo des interventions, inspection, effectifs et lien entre police et population, lutte contre les discrimination et rapport aux médias.

Maires de France
janvier 2021