Vers une nouvelle répartition territoriale entre police et gendarmerie...

Rédigé le 03/02/2021

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, souhaite faire évoluer l'implantation des forces de l'ordre pour tenir compte des évolutions sociétales et territoriales.

Cette mesure est issue du Livre Blanc de la sécurité intérieure rendu public le 17 novembre dernier, selon lequel la traditionnelle répartition (police dans les zones urbaines denses, gendarmerie ailleurs) n'est plus adaptée à l'interdépendance croissante entre villes-centres et périphéries. 

A la place, il plaide pour une nouvelle règle de répartition : en dessous de 30 000 habitants, le territoire serait confié à la gendarmerie ; entre 30 000 et 40 000 habitants, il serait attribué à la force la mieux adaptée à ses caractéristiques ; au-dessus de 40 000 habitants, la compétence reviendrait à la police nationale.

www.journaldesmaires.com 
janvier 2021