Accueil des enfants, vaccination : les professionnels du funéraire veulent être reconnus prioritaires

Rédigé le 07 avril 2021

Dans un courrier adressé le 6 avril au Premier ministre, les principaux réseaux publics et privés du secteur Funéraire demandent que les professionnels puissent bénéficier des mêmes mesures que l’ensemble des professionnels de la chaîne sanitaire, qu’il s’agisse de l’accès prioritaire à la vaccination ou de la possibilité de faire garder les enfants à l’école.

Au plus fort de la première vague, déjà, ils avaient tiré la sonnette d’alarme au sujet des difficultés d’approvisionnement en masques et en gel, et plus largement sur la reconnaissance des agents sur le terrain.

Un an après, les opérateurs funéraires expriment de nouveau leur mécontentement […] Constat partagé « que l’administration fait le choix délibéré de tenir les professionnels du funéraire à l’écart des dispositifs de garde nécessaires à la continuité de leurs services. Nos salariés ne peuvent, en même temps, garder leurs enfants et s’occuper des défunts et de leurs familles ».

Déplorant « une situation ni acceptable, ni compréhensible », les trois réseaux demandent « solennellement que les professionnels du funéraire puissent bénéficier des mêmes mesures que l’ensemble des professionnels de la chaîne sanitaire, qu’il s’agisse de l’accès prioritaire à la vaccination ou de la possibilité de faire garder les enfants à l’école ».

[…] Les professionnels du funéraire sont le dernier maillon de la chaîne sanitaire. Ils prennent en charge les défunts décédés du Covid 19. Ils sont en lien étroit avec les familles, très souvent cas contact eux-mêmes par des raisons évidentes de proximité avec les patients Covid. Ils assurent 24h/24 et 7j/7 une mission de service public essentielle pour éviter la saturation de la chaîne sanitaire […]

7 avril 2021
Extrait de l’article La Gazette