La voix des travailleuses à l'ONU

Rédigé le 15/03/2021

La Voix des travailleuses aux Nations Unies : des femmes syndiquées du monde entier se préparent à assister à la 64e session de la Commission de la condition de la femme (UNCSW64), qui se tient au siège des Nations Unies à New York du 15 au 26 mars 2021

Environ 350 syndicalistes de 56 pays unissent leurs forces pour assister à la soixante-cinquième session de la Commission de la condition de la femme et faire avancer les priorités de Global Unions.

Suivez et soutenez le travail de la délégation sur notre blog , Facebook et Twitter , Flickr et YouTube . Consultez le calendrier des événements syndicaux .

En raison de la pandémie COVID-19, la soixante-cinquième session de la Commission de la condition de la femme doit avoir lieu sur une plate-forme virtuelle (y compris la discussion générale, les tables rondes ministérielles et les événements interactifs), à l'exception de deux réunions individuelles (ouverture et clôture) avec la participation des missions permanentes de pays au siège des Nations Unies à New York. Les négociations des conclusions concertées, ainsi que des événements parallèles et des événements parallèles auront lieu virtuellement.

En 2021, l'UNCSW examinera le thème prioritaire de la participation pleine et effective des femmes et de la prise de décision dans la vie publique, ainsi que l'élimination de la violence, pour parvenir à l'égalité des sexes et à l'autonomisation de toutes les femmes et filles. La session examinera également les conclusions concertées de la soixantième session, l'autonomisation des femmes et le lien avec le développement durable.

Les Global Unions ont préparé et soumis conjointement une déclaration à la CNUCED65 appelant les États membres des Nations Unies à établir des priorités et à investir de toute urgence dans la réalisation d'un nouveau contrat social égalitaire entre les sexes; reconnaître le droit humain de prendre soin et de bâtir une économie bienveillante; garantir un monde du travail exempt de violence et de harcèlement; et garantir l'égalité et l'équité dans la prise de décision et le leadership. Cela accélérera les progrès vers la réalisation des promesses consacrées dans la Déclaration et le Programme d'action de Beijing et dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030.

PSI est une organisation accréditée pour cette Commission et enregistrera une délégation formelle de 20 personnes comme les années précédentes. Pour ce faire, nous encourageons la nomination de femmes, de jeunes et de travailleurs LGBTI de nos syndicats affiliés. Nous souhaitons également la bienvenue aux hommes à être nommés membres de notre délégation, conformément à notre politique d'intégration de la dimension de genre. Nous cherchons à assurer une représentation tout au long de l'événement de l'UNCSW65.