Services de santé et de soins sociaux de qualité pour tous

Rédigé le 21/04/2021

Des soins de santé de qualité pour tous ne peuvent être atteints qu'avec un investissement public accru, de meilleurs niveaux de dotation en personnel et de meilleures conditions de travail et une participation accrue du public à nos systèmes de santé. Organiser des mouvements qui rassemblent les patients, les communautés et les syndicats pour lutter pour cet avenir est un élément central de notre travail.

Il y a plus qu'assez de richesse dans le monde pour que tout le monde ait des soins de santé publics de qualité.

Cela fait plus de 70 ans que l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que «la jouissance du meilleur état de santé possible est l’un des droits fondamentaux de tout être humain». Plus de 150 pays incluent désormais le droit à la santé dans leurs constitutions.

Pourtant, aujourd'hui, les résultats en matière de santé dépendent largement de la classe socio-économique.

Les gouvernements sous-investissent massivement. Le mythe selon lequel nous ne pouvons pas nous permettre davantage de financement de la santé a entraîné des coupes, l'introduction de frais d'utilisation et d'autres formes de commercialisation qui aggravent les inégalités en matière de santé. Le concept d '«accès» aux services de santé remplace la tendance à la fourniture universelle. Les hôpitaux publics manquent de personnel et de nombreux agents de santé de première ligne travaillent de longues heures et sont gravement sous-payés.

L'expansion des entreprises dans le secteur de la santé fait passer les intérêts du profit avant les gens, sapant l'engagement en faveur de la santé pour tous. Les partenariats public-privé et les services privatisés saignent de l'argent dans les coffres des entreprises. Les grandes multinationales de la santé font pression sur les gouvernements tandis que les grandes entreprises pharmaceutiques manipulent les règles du commerce et de la propriété intellectuelle pour protéger leurs profits de monopole.

ISP  -  PSI