Programme syndical pour un avenir énergétique public sobre en carbone

Rédigé le 05/11/2021

Les syndicats du Sud et du Nord ont développé ce programme syndical pour un avenir énergétique public à faible émission de carbone qui vise à renforcer le soutien à la reconquête des systèmes électriques sous la propriété et le contrôle publics afin de faire face à l'urgence climatique de manière à créer des emplois et à lutter contre la pauvreté énergétique.

L'ancrage du programme est un rapport majeur qui explique l'échec des marchés privés à atteindre les objectifs climatiques. Le rapport détaille comment les grandes entreprises du secteur de l'électricité - reconquises dans la propriété publique, gouvernées démocratiquement et opérant sous un nouveau mandat « pro-public » - peuvent faire progresser la conservation et l'efficacité énergétique, et travailler en partenariat avec d'autres entités publiques aux niveaux national et mondial. niveaux pour réaliser la transition énergétique dont nous avons besoin tout en répondant aux besoins des utilisateurs, des travailleurs et des collectivités. Le rapport devrait être publié début 2022.

David Boys, secrétaire général adjoint de l'ISP a déclaré :

Nous avons passé les 40 dernières années à vider le gouvernement et à privatiser tous les services publics, mais cela ne fonctionne pas pour la transition vers une énergie à faible émission de carbone. Une véritable transition nécessite des systèmes énergétiques détenus et gérés par l'État, mais nécessitera également le démantèlement des nombreux piliers du contrôle des entreprises dans nos sociétés mondialisées. Le travail de TUED est essentiel pour que les syndicats comprennent comment et pourquoi la transition vers une énergie à faible émission de carbone ne fonctionne pas - et pour voir ce qui doit être fait pour protéger les travailleurs et l'environnement.

Convoqué par les syndicats français de l'énergie et des mines FNME-CGT , la fédération syndicale mondiale Internationale des services publics et le réseau de 89 syndicats Trade Unions for Energy Democracy , le programme bénéficie déjà du soutien du Scottish Trades Union Congress , de la centrale syndicale néerlandaise , FNV , la Fédération européenne des syndicats de la fonction publique (EPSU), ainsi que des syndicats clés du Sud, dont la Fédération sud-africaine des syndicats (SAFTU), le Syndicat des travailleurs des champs pétrolifères (OWTU) de Trinité-et-Tobago, la fédération argentine CTA-A , et SENTRO, une fédération syndicale aux Philippines.

4 novembre 2021
ISP PSI