Agir pour un monde du travail exempt de violence et de harcèlement

Rédigé le 25/11/2021

Le 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, nous devons plus que jamais faire pression pour la ratification et la mise en œuvre de la Convention 190 de l'OIT sur la  violence et le harcèlement dans le monde du travail . 

La crise humanitaire causée par la pandémie de COVID-19 a révélé l'augmentation sans précédent de la violence sexiste. Cela a eu un impact direct sur le monde du travail des femmes, qu'il s'agisse de leur surexposition aux violences conjugales, la sphère privée ayant été confondue avec le lieu de travail en raison du confinement et du télétravail désormais largement implantés, ou de la surcharge de travail de soins non rémunéré. , ce qui aggrave encore les relations inégales entre les sexes qui affectent les travailleuses du monde.

Neuf pays ont maintenant ratifié la Convention C190 de l'OIT sur la violence et le harcèlement, qui est entrée en vigueur en juin 2021 et la Namibie, l'Argentine, la Somalie, l'Italie, la Somalie, l'Équateur, la Grèce et l'Italie l'ont officiellement ratifiée l'année dernière.

Alors que certains pays se sont publiquement engagés à ratifier lors des récents Forums Génération Égalité qui se sont tenus virtuellement au Mexique et à Paris et que d'autres pays ont progressé dans les discussions nationales, cela n'est toujours pas suffisant.

La secrétaire générale de l'ISP, Rosa Pavanelli, écrit aux dirigeants mondiaux pour les exhorter à prendre les mesures nécessaires, y compris la consultation avec les organisations de travailleurs, pour accélérer le processus de ratification de la C190 mais également pour permettre sa mise en œuvre une fois la Convention entrée en vigueur dans un pays.

Cette année, PSI se concentre sur :

  • Asie Pacifique : Philippines, Nouvelle-Zélande, Australie, Samoa, Sri Lanka et Bangladesh

  • Afrique & pays arabes : Kenya, Egypte, Tunisie, Maroc, Nigeria, Ouganda, Afrique du Sud, Sénégal et Algérie

  • Europe : Finlande, France, Belgique et Espagne

  • InterAmérique : Mexique, Chili, Barbade, Jamaïque, Canada, Panama, Costa Rica, Guatemala, Brésil et Pérou pour la ratification, et l'Équateur pour la mise en œuvre

PASSER À L'ACTION

25 novembre 2021
ISP PSI