L'UE et l'OIT renforcent leur coopération...

Rédigé le 08/02/2021

 

...pour une sortie de crise équitable et la promotion du travail décent !

L'Organisation Internationale du Travail et l'Union Européenne ont renforcé leur coopération pour façonner l'avenir du travail et promouvoir le travail décent. Cela aidera l'UE et l'OIT dans leurs réponses aux effets dévastateurs de la crise du coronavirus sur le monde du travail.

La Commission européenne et l'OIT ont signé un nouvel échange de lettres  le jeudi 4 février, actualisant le cadre de leur coopération de longue date qui a débuté en 1958. Il s'agit du troisième accord formel, après les précédents échanges de lettres en 1989 et 2001.

À l'occasion de cet échange de lettres, le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, et le commissaire européen chargé de l'emploi et des droits sociaux, Nicolas Schmit, ont confirmé leur coopération sur un certain nombre de questions urgentes.

Le commissaire Nicolas Schmit a déclaré: « Le monde du travail est en train de changer profondément. La pandémie a un impact immense sur l'emploi et les affaires sociales. La numérisation et le changement climatique transforment le quoi, le où et le comment de notre travail. Nous devons agir maintenant et saisir l'occasion de relever ces défis importants, tout en veillant à intégrer la dimension sociale dans la transition. Je me réjouis de poursuivre notre bonne coopération avec l'OIT pour construire un meilleur avenir du travail dans l'UE et dans le monde entier. »

Guy Ryder, Directeur général de l'OIT, a déclaré: « Notre partenariat avec la Commission européenne est très précieux pour nous. À l'heure où le monde du travail est confronté à tant de défis, nous devons unir nos forces pour une approche de l'avenir du travail centrée sur l'homme. Je me réjouis de poursuivre notre solide partenariat. »

 

Contexte

L'UE et l'OIT coopèrent sur un large éventail de sujets et placent les personnes au centre de leur approche de l'avenir du travail. Les deux organisations ont un engagement commun en faveur du multilatéralisme et de la garantie d'une transition juste vers un avenir professionnel durable.

La coopération mutuellement bénéfique entre l'UE et l'OIT a donné des résultats tangibles. Ensemble, l'OIT et l'UE ont récemment contribué à l'amélioration des conditions de travail dans les secteurs de la pêche et du transport maritime. Elles promeuvent également le travail décent (par exemple dans les chaînes d'approvisionnement mondiales), 
les principes et droits fondamentaux au travail , le dialogue social, la protection sociale, la sécurité et la santé au travail, l'égalité des sexes, les compétences et l'emploi des jeunes.

L'OIT a également aidé l'UE à mettre en œuvre sa 
Garantie Jeunesse , qui aide les jeunes de toute l'UE à améliorer leurs chances de trouver un emploi.

L'UE et l'OIT sont déterminées à intensifier leur coopération pour améliorer les conditions de vie et de travail dans le monde entier, promouvoir les droits de l'homme et contribuer à mettre fin à la pauvreté, sans laisser personne pour compte.

4 février 2021
OIT